Actualité / Evénement

    Lancer son application mobile

    Les applications mobiles existent par millions sur Google Play ou Apple Store. Elles peuvent vous accompagner à chaque moment de votre journée, et sont si nombreuses qu’on a l’impression que tout a été inventé. 

    Depuis la création des téléphones et des applications mobiles, certaines entreprises ont d’ailleurs basé leur business dessus. Uber, Instagram, Spotify, BlaBlaCar, Tinder ou Google Maps par exemple ont été conçus pour être utilisés comme application mobile.  

    Alors, comment lancer son application mobile ? Réponses de nos experts.

    Application mobile, définition et différences avec le site mobile 

    Une application mobile correspond à un logiciel équipé d’un programme. Une fois téléchargé sur un appareil type smartphone ou tablette, le fichier qu’il contient peut être exécuté.

    Elle se différencie du site mobile car ce dernier est stocké, lui, sur un serveur. Il ne peut donc pas interagir avec les autres composants logiciels de l’appareil mobile sur lequel il est utilisé. L’application mobile au contraire a accès à toutes les fonctions “natives” de ces appareils, comme le GPS, l’appareil photo, le micro … 

    Les avantages de l’application mobile par rapport au site mobile sont donc multiples : 

    • Sa rapidité d'exécution
    • L’étendue de ses possibilités fonctionnelles 
    • La facilité d’accès aux données de l’utilisateur 
    • Sa possibilité d’émettre des notifications push 
    • Son fonctionnement hors-ligne.  

    Toutefois, l’application nécessitera des mises à jour régulières pour assurer son bon fonctionnement. De plus, au contraire du site mobile, elle ne pourra fonctionner que sur certains systèmes d’exploitation donnés. 

    Les types d'application mobile 

    Il existe trois sortes d’applications mobile, qu’il est important de différencier pour choisir celle que vous lancerez : 

    • Les applications natives : Une application native a la particularité d’être développée pour une plateforme en particulier, iOS ou Android par exemple. Il s’agit de programmes, installés sur un “device”, qui utilisent les capacités de ce dernier et qui fonctionnent couplées à un système d’exploitation (OS).
      Exemple : Pour Apple, iMovie, le logiciel de montage est une application native qui ne sera accessible que sur Mac, iPhone, iPad … 
    • Les web app : Les PWA (Progressive Web App) ou Web app sont développées avec des langages de programmation web (HTML5, CSS3, Angular, React …) et exécutées depuis un navigateur mobile (Google Chrome, Safari …). Pour faire simple, elles sont disponibles sur internet via un navigateur et ne sont pas installées localement (ne nécessitent pas non plus de téléchargements). L’intérêt de choisir des web app est qu’elles profitent du référencement et qu’elles sont mises à jour en temps réel.
      Exemple : La Web App Bleu Reflet qui offre une solution d’essayage de bijoux en ligne aux bijoutiers. Le fait qu’elle soit créé en web app ne nécessite pour le bijoutier ou les utilisateurs aucun téléchargement. 
    • Les applications hybrides : Ce sont des applications qui combinent des éléments des applications natives et des web apps. Elles sont accessibles depuis toutes les plateformes mobiles, sont principalement développées à partir du HTML5 et utilisent aussi des langages Web tels que le CSS ou le Javascript. Contrairement aux applications natives, elles ne dépendent donc pas d’une plateforme particulière. Et contrairement aux Web Apps, elles peuvent accéder à toutes les fonctionnalités d’un téléphone mobile.
      Exemple : LinkedIn, le réseau social qui met en relation les professionnels est une application hybride.

    Afin de faire un choix entre ces trois types d’applications, vous pouvez commencer par vous poser les questions suivantes : 

    • Souhaitons-nous distribuer l’application sur les App Stores ? 
    • Avons-nous besoin de faire des mises à jour très fréquentes ? 
    • Avons-nous besoin de faire appel à des fonctionnalités natives des devices ? 
    • Sur quelles plateformes souhaitons-nous exploiter l’application ? 
    • A quel point les fonctionnalités que nous souhaitons mettre en place sont-elles complexes ? 

    Pour résumer, nous vous conseillons de jeter un œil à ce tableau récapitulatif proposé par followanalytics.com.

    Capture décran 2021 08 19 à 15.32.37

    Conseils pour lancer son application mobile 

    Concrètement, nous ne vous donnerons pas les clefs pour créer votre application de A à Z dès maintenant. En effet, en ce qui concerne la création de l’app, nous vous conseillons de vous entourer d’une équipe d’experts, de développeurs qui sauront vous épauler et vous faire atteindre vos objectifs. Ils vous permettront d’obtenir une application bien construite, correctement codée, d’éviter qu’elle soit trop longue à charger (ce qui est essentiel si on veut garder nos utilisateurs !). 

    Toutefois, voici une liste d’autres conseils afin d’obtenir une bonne application mobile : 

    • Prenez le temps de vous positionner, de définir l’utilité de l’application. Il faut qu’elle réponde à un besoin, qu’elle règle un problème. Et si vous n’êtes pas le premier à y répondre, il faut chercher une amélioration, une valeur ajoutée par rapport à l’existant. 
    • Soyez cohérent. Votre application doit refléter votre image de marque. Vous devez choisir un design qui fonctionne avec votre entreprise et qui correspond à votre cible. Que vous lanciez un site internet ou une application, pensez qu’il s’agit de “moyen de communication”, de canaux, qui doivent donc coïncider avec votre marque.  
    • Soignez l’expérience utilisateur et facilitez l’utilisation. Face à la multitude d’informations et d’applications que nous pouvons utiliser sur Internet, nous aurons tendance à fuire face au compliqué. Proposez donc une interface facile, des messages simples et clairs que nous comprendrons immédiatement. Vous pouvez également utiliser Heatmap qui étudie où les utilisateurs tapotent avec leurs doigts lorsqu’ils utilisent l’app et ainsi d’ajuster votre interface. 
    • Communiquez autour de votre application et récoltez le maximum d’avis. Afin de devenir le plus crédible possible, utilisez les systèmes de crédits, d’abonnements, de points, de gains une fois l’application téléchargée par exemple … Et soyez facilement trouvable : un lien sur votre site web, un QR code, … 
    • Multipliez les tests de votre application. Plusieurs plateformes peuvent vous permettre de faire tester votre application que ce soit en réel ou à distance, d’envoyer des sondages ou des mails dans le but de trouver les failles, de vous améliorer avant le lancement officiel par exemple … C’est le cas de Ubersuggest, TypeForm, SurveyMonkey … 



    Pour conclure, si le lancement de votre propre application vous intéresse, nous espérons que ce premier article sur le sujet vous aura éclairé. Toutefois, vous aurez compris que de nombreuses connaissances techniques sont nécessaires afin de produire une application mobile à la hauteur de votre projet. Sachez justement qu’au sein de Bleu Ebène, nos experts ont les compétences nécessaires pour vous accompagner. 

    Alors, allez-vous lancez votre application mobile ? Cet article vous a-t-il aidé ? Nous serions ravis de lire et répondre à vos commentaires ! 

     

     

     

    Elise Bleu EbeneLes experts de cet article :


    Elise Rocchesani
    Digital Manager
    Bleu Ebène

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bleu ebene blanc

    Collectif d'indépendants dédié à la communication d'entreprise

    WEB | GRAPHIC | PRINT

     

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à notre newsletter

    Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.