Actualité / Evénement

    Ingrédients et outils pour des sondages réussis

    Un sondage est une enquête ponctuelle réalisée auprès d’un groupe de personnes que l’on nomme « échantillon ». Cet échantillon doit être représentatif de la population étudiée ou « population mère », c’est-à-dire qu’il doit correspondre à ses caractéristiques pour représenter une personne.

    Les sondages font partie des tendances du marketing digital à ne pas négliger. Ils permettent à la fois de communiquer avec votre audience mais aussi d’orienter votre stratégie de la meilleure manière qu’il soit : en écoutant votre cible. Vous aurez alors moins de chance de vous tromper et vous ferez participer le consommateur, et ça il adore !

    Mais comment construire votre sondage ? Et sur quels outils ? Découvrez notre sélection de plateformes et nos conseils.

    Les ingrédients d'un sondage qui fonctionne 

    Bien sûr, vos sondages devront s’adapter à votre offre, à la phase de développement de votre entreprise, … Toutefois, il existe quelques bonnes pratiques qui vous aideront dans tous les cas.

    En premier, vous devez rédiger vos questions. Il en existe de plusieurs types : les questions à choix multiples qui laissent libre choix aux répondants de cocher une ou plusieurs des propositions, les questions fermées pour lesquels ils peuvent répondre par oui ou non, et les questions ouvertes avec une zone de texte à compléter.

    Dans un sondage, il ne faut pas hésiter à varier ces formats de questions. Toutefois, notez que les listes de réponses plaisent beaucoup aux internautes. De plus, nous vous conseillons de limiter les questions ouvertes à maximum 2 par sondage car elles ont tendance à faire fuir pour l’investissement qu’elles demandent aux répondants.

    Une fois créées, pour structurer vos questions, vous pouvez utiliser la technique de l’entonnoir. Elle consiste à poser les questions les plus générales en premier pour terminer avec des questions de plus en plus techniques. Pour l’enquêté, les questions générales du début le motiveront, tandis que pour l’enquêteur, il sera plus simple d’identifier les réponses qualifiées. Le gain de temps pour faire ressortir les résultats sera donc considérable.

    Attention toutefois à ne pas utiliser des termes trop techniques ! Si votre répondant peine à comprendre les mots que vous employez ou vos questions, il aura tendance à abandonner le sondage.

    Et vous connaissez l’échelle de Likert ? Cette dernière permet aux internautes d’exprimer leur degré d’accord ou de désaccord avec la notion abordée. Cela peut être exprimé avec une notation (de 1 à 10 par exemple) ou par « Totalement d’accord / Plutôt d’accord / Pas vraiment d’accord / Pas du tout d’accord ». Ceci est extrêmement utilise dans les sondages.

    Pensez également à éviter les questions orientées. En effet, vous ne devez pas induire une réponse dans votre question, lui donner une tendance positive ou négative.

    Pour cela, il faut par exemple éviter de mettre des questions dont les réponses peuvent influer les unes sur les autres, par exemple :
    « 1. Êtes-vous satisfait par la création de votre site internet ?
    2. Seriez-vous prêt à changer d’agence de communication ? »
    Une personne qui aura répondu « oui » à la première question aura tendance à répondre « non » à la seconde. En effet, quand nous répondons à un sondage, nous souhaitons éviter de nous contredire. Dans ce sens, nous sommes ici influencés par notre réponse à la question précédente et c’est ce qu’il faut éviter durant la rédaction de sondages.

    Une fois ces étapes validées, vous pouvez envisager de partager votre sondage. Mais avant cela, n’hésitez pas à le tester auprès de votre entourage. Cela vous permettra de déceler les éventuelles imperfections, de tester qu’il s’envoie correctement, que sa forme ne se modifie pas à l’envoi, …

    Enfin, choisissez la bonne date, la bonne heure pour planifier votre sondage. Il ne vous reste plus qu’à le partager en motivant votre cible, en lui parlant de votre projet, de votre produit et en insistant sur la simplicité pour lui de répondre à ce questionnaire (Exemple : « Répondre à ce sondage ne vous prendra que 10 minutes et nous sera d’une grande aide ! »).

     

    Notre sélection d'outils 

    Pour commencer, nous vous parlions en introduction de l’importance d’étudier un échantillon représentatif de votre population cible. Pour cela, sa taille est importante mais il n’est pas toujours facile de déterminer le nombre de personnes idéale à étudier. C’est pour vous y aider que l’outil Check Market a été créé.

    A présent, voici une liste de trois outils permettant de réaliser des sondages :

    Google Forms : C’est l’outil de création de formulaires, de questionnaires, de sondages mis au point par Google. Il permet de générer gratuitement les questions que vous souhaitez, dans le format que vous préférez, y ajouter des conditions, le tout de manière extrêmement intuitive.

    L’outil permet également de recueillir les résultats, de les analyser et de travailler en collaboration.

    Survey Monkey : Survey Monkey propose des fonctionnalités similaires à celles de Google Form. Toutefois, une fois le type de sondage souhaité choisi, vous aurez également accès à des modèles prédéfinis, avec des questions qui peuvent vous orienter, vous aider dans l’élaboration de votre questionnaire.

    La plateforme permet bien sûr, avec le Net Promotor Score de recueillir les données, les analyser … Le tout pour 30 euros par mois en ce qui concerne l’abonnement Avantage.

    Drag’n Survey : Cet outil vous permet là aussi de choisir un type de questionnaire, de créer vos questions, de le concevoir comme bon vous semble grâce au glisser-déposer, puis de le diffuser sur le canal souhaité.

    Si votre sondage n’excède pas 20 questions, vous pourrez utiliser la plateforme gratuitement, sinon elle vous coûtera 24 euros par mois.

     

     

    Pour conclure, en cette période de pandémie, pensez à sonder vos clients, prospects pour connaître leur humeur et ce qu’ils attendent de vous. Les sondages peuvent être un bon levier pour booster votre activité.

    Alors n’hésitez pas à susciter l’adhésion de votre communauté et à améliorer votre stratégie par le biais de sondages. Ils auront des effets bénéfiques s’ils sont menés à bien.

    Alors nous vous conseillons de suivre ces quelques conseils et de tenter l’expérience grâce aux plateformes proposés.

    Cet article vous a aidé ? Vous souhaitez aller plus loin et vous faire accompagner dans la création de vos sondages ? N’hésitez pas à contacter nos équipes d’experts du digital. Nous serons ravies de vous aider.

     

     

    Elise Bleu EbeneLes experts de cet article :


    Elise Rocchesani
    Digital Manager
    Bleu Ebène

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bleu ebene blanc

    Collectif d'indépendants dédié à la communication d'entreprise

    WEB | GRAPHIC | PRINT

     

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à notre newsletter

    Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.