Actualité / Evénement

    COVID-19 et transformation digitale


    La crise très soudaine du COVID-19 a bouleversé les populations. Des mesures importantes ont été mises en place pour empêcher la propagation du virus et ont provoqué de forts impacts sur de nombreuses entreprises.

    Nous avons tous dû nous adapter, nous réinventer. Le canal en ligne est alors devenu l’un des seuls encore disponibles pour consommer et pour relancer ou continuer son activité.

    Mais qu’en est-il exactement ? Qu’avons-nous observé durant cette crise ?

    Digitalisation du commerce 

    Face à la pandémie, de nombreux commerces ont dû fermer leurs portes durant toute la durée du confinement à l’exception des alimentaires et pharmacies. Ceux qui ne s’étaient pas du tout digitalisées ont dû trouver des solutions rapidement car seule une présence digitale pouvait « remplacer » leur présence physique. Certains ont alors créé leur e-boutique pour vendre leurs produits (vêtements, décorations, bijoux, accessoires, jouets, …) ou services et continuer de faire vivre leur boutique du mieux possible.

    Les restaurants se sont aussi rapidement intéressés aux nouvelles pratiques digitales qui ne les avaient pas convaincus jusque-là. Ils ont souvent eu recours à des services de livraison pour proposer des produits frais qui se seraient perdus ou tout simplement pour ne pas fermer boutique.

    La pandémie a eu un énorme impact économique et a été fatale pour bon nombre d’entreprises. Aujourd’hui, elles doivent repenser leur stratégie pour rester opérationnel si une telle crise arrive à nouveau. Le commerce global a donc changé depuis le coronavirus et le commerce en ligne s’accélère.

    Essor des moyens de communication à distance 

    Le coronavirus a rendu indispensable les moyens de communication à distance. Face à la pandémie, les relations sociales et la rencontre physique entre humain font peur. Confiné durant deux mois, nous avons dû trouver des solutions pour rester connecter. Les plateformes de visioconférences (Teams, Zoom, Skype, Slack …) sont alors devenues des alliés redoutables que nous sommes très nombreux à avoir adopté.

    Grâce à ce type d’appels, de nombreuses entreprises ont pu continuer leur activité en faisant des briefs, brainstorming, réunions à distance. La plupart permettent même d’utiliser des « partages d’écran » pour suivre en temps réel l’écran de la personne souhaitée. Pour des entreprises déjà outillées pour le télétravail avec des partages de documents en cloud, des accès aux outils à distance, des moyens de communication déjà mis en place, etc. il a été plus évident de s’organiser que pour d’autres qui ont eu tout à mettre en place.

    Pour le télétravail, il y aura un avant et un après COVID-19 avec beaucoup d’entreprises qui y auront recours.  Toutefois, certains employeurs ont toujours le préjugé d’une baisse de productivité, Et bien sûr, il ne peut pas fonctionner sans un lien de confiance avec son salarié. Ce dernier développe alors certaines compétences qui touchent aux soft skills comme l’autodiscipline dans l’organisation de son temps, la résistance au travail solitaire, la capacité de discerner ce qui passe par l’écrit et ce qui nécessite d’organiser une conférence call, etc.

    Évolution des consultations médicales 

    De très nombreux secteurs ont été bousculés comme celui de la médecine. Selon le dernier Baromètre Digital Gouv’19 par Sopra Steria Next, les français ont d’ailleurs identifié les services publics qui ont besoin d’une digitalisation prioritaire, en première place desquels la santé.

    Les consultations à distance ont alors été largement mis en place. Heureusement, des plateformes comme DoctoLib, Ma Question Médicale, Hello Care, Livi ont rendu réalisable la télémédication le plus rapidement et simplement possible. De plus, Doctolib a été rendu gratuit pour 80 000 médecins contre 79 € par mois en temps normal. Il est possible que les consultations à distance deviennent une habitude pour les populations après la pandémie.

     

    Pour conclure, de nombreux secteurs ont été bouleversé depuis la pandémie de coronavirus. Même les plus réticents ont été obligés de se digitaliser et les entreprises les plus outillées digitalement ont été celles qui ont le mieux réussi à rebondir.

    Télétravail, télémédication, évènements virtuels, … ont rendu possible la poursuite de nos activités, des consultations médicales et de concerts ou autres festivités en ligne. SI vous ne vous êtes pas encore digitalisés, c’est le moment de le faire et d’anticiper une potentielle future crise sanitaire.

     

    Les experts de cet article :

    Elise Bleu Ebene

    Elise Rocchesani
    Digital Manager
    Bleu Ebène

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bleu ebene blanc

    Collectif d'indépendants dédié à la communication d'entreprise

    WEB | GRAPHIC | PRINT

     

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à notre newsletter

    Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.