Actualité / Evénement

Actualité / Evénement

Comment l'e-boutique peut vous aider à relancer votre activité après le mois de décembre ?

Face à la crise des gilets jaunes de 2018, puis à la grève de 2019, le commerce en France ne s’est presque jamais si mal porté. Que ce soit le commerce de proximité, ou celui de la grande distribution, tous ont connu une baisse notable de leur activité. Mais qu’en est-il du e-commerce ? Comment peut-il aider les commerçants à relancer leur activité ? Faisons le point avec nos experts.

Le commerce de proximité, premier touché par la crise

Les commerces indépendants de centres-villes font partie des catégories d’entreprises les plus touchée par la crise. La mission parlementaire « Impact’ gilets jaunes’ » désigne en effet ces commerces comme les premières victimes des manifestations.

En Janvier 2019, la Fédération du commerce spécialisé (Procos) avait dressé le bilan de l’activité des petits commerçants français. Le panel 2018 a révélé une baisse du chiffre d’affaires de l’ordre de 2,5% pour les mois de novembre et décembre (https://www.procos.org/images/procos/presse/2019/procos_palmares_2019.pdf). Ces résultats sont largement associés au blocage hebdomadaire des centres-villes par les gilets jaunes. Les commerçants se retrouvent alors obliger de fermer boutique le samedi, journée phare de leur activité. Ces manifestations se sont en plus déroulées durant l’une des périodes les plus importantes (si ce n’est LA période la plus importante) pour les commerçants : celle de Noël.

Alors malheureusement tout ce qui a été perdu depuis novembre 2018 en termes de chiffre d’affaires et de résultats ne se récupèrera jamais. Il faut donc réagir le plus vite possible et se mobiliser pour la survie du commerce de proximité, acteur essentiel de l’économie dite circulaire.

La grande distribution, en baisse de fréquentation

Naturellement, ces mauvaises statistiques s’appliquent aussi à la grande distribution. La plupart des grandes surfaces ont vu leur fréquentation chuter de manière significative. Les clients, qui avaient peur de sortir durant les manifestations, continuent pour la plupart de rester chez eux, même le week-end. Ils privilégient de plus en plus le fait de faire leurs courses au calme, chez eux.

Entre la concurrence du commerce en ligne et le changement des habitudes des Français, il semble que pour la première fois depuis sa création en 1960-1970 que le marché de la grande distribution ne progresse plus. Les géants du commerce s’affaiblissent et les exemples ne manquent pas : Carrefour a annoncé en effet la suppression de 2 400 postes, et Auchan celle de 677 postes …

Et le commerce en ligne ?

Face aux déclins du commerce de proximité et du commerce de grande distribution, une question persiste : qu’en est-il du commerce en ligne ? La crise des gilets jaunes de 2018 et les manifestations de 2019 lui ont-ils été profitable ?

Nous savons que le commerce en ligne a radicalement bouleversé nos façons de consommer et pèse désormais lourd dans la balance économique. Toutefois, les derniers chiffres de la Fevad le montrent : la consommation sur internet a légèrement été ralentie en fin d’année, période durant laquelle les premières tensions sociales ont éclatés. En effet, les français, spectateurs de ces mouvements sociaux, n’ont de manière générale pas forcément envie de consommer et préfèrent profiter d’internet pour suivre les actualités. Et outre le contexte social, les consommateurs seraient influencés par de nouvelles préoccupations environnementales : 54% des e-acheteurs cherchent à réduire leur impact écologique en maîtrisant leur consommation.

Malgré ces indicateurs conjoncturels, l’e-commerce dresse un bilan annuel positif avec des ventes en hausse de 13,4% pour 2018. En 2019, le commerce en ligne a d’ailleurs généré 92,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires et on compte 180 000 sites marchands actifs.

D’autre part, si 78% des ventes ont été effectués sur ordinateur en 2019, 22% ont été passées sur mobile. Le m-commerce continue donc de progresser au détriment d’autres supports comme la tablette. Cela s’explique par le fait que le Smartphone est multifonctions et facilite toutes les étapes de l’achat. Il permet de faire des recherches de manière rapide, puis de suivre ses recherches ou encore de géo localiser des magasins, tout cela sur le même outil.

 

Pour conclure, face aux crises et manifestations en France ces dernières années, le commerce de proximité et celui de la grande distribution connaissent une baisse importante de leur trafic et de leur chiffre d’affaires. Seul le commerce en ligne dresse un bilan positif. Alors, pour survivre, les petits commerçants devraient multiplier leurs canaux de distribution en développant leur site e-commerce. Si cela vous intéresse, notre équipe d’experts sera ravie de vous accompagner dans cette démarche. 

Demandez-nous votre e-boutique : https://www.bleu-ebene.com/creer-votre-e-boutique

 

Les experts de cet article :

Elise Bleu Ebene

Elise Rocchesani
Digital Manager
Bleu Ebène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

Copyright © 2020 Bleu Ebène.

Rechercher

+33 6 79 28 15 51 1 allée Joseph Lalande 94000 Créteil

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.