Actualité / Evénement

    BERT, le nouvel algorithme de Google

    Il y a quelques semaines, Google annonçait le nouvel algorithme BERT comme l’une des mises à jour les plus importantes de ces cinq dernières années. Depuis le 9 décembre, cette dernière est disponible dans 70 langues, dont le français. Alors, à quoi faut-il s’attendre ? Google BERT aura-t-il des conséquences sur le référencement des sites internet ? Réponses de nos experts.

    Une arrivée prématurée et surprenante

    Google BERT, acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers, est une technique basée sur un réseau de neurones pour le traitement du langage naturel. Elle a pour objectif de mieux comprendre et répondre aux requêtes des internautes, grâce au « machine learning ».

    Cet algorithme fait la fierté de Google qui a tenu à communiquer plus qu’à son habitude sur cette mise à jour qu’il considère comme « l’un des plus grands bons en avant de l’histoire du Search ». 

    Développé depuis plus d’un an, c’est fin octobre qu’il s’est déployé pour les requêtes en langue anglaise. Annoncé en 70 nouvelles langues pour la mi-2020, il est finalement sorti le 9 décembre dernier. Le webmaster trends analyst John Mueller a d’ailleurs déclaré être surpris par cette arrivée plus rapide qu’il ne le pensait. Google BERT est donc bel et bien lancé et ne sera pas progressif : il prend immédiatement effet.

    La SERP de Google avant/après BERT

    Jusqu’ici, la plupart des internautes ont pris l’habitude de rédiger leurs requêtes par mots-clés car c’est ainsi qu’ils pensent être le mieux compris. Et c’est effectivement la façon dont Google traitait les mots avant la mise à jour BERT. En effet, il négligeait les termes plus faibles comme « quand », « vers », « et », « pour »…

    Mais aujourd’hui, l’avancée technologique de l’algorithme repose sur la compréhension d’un langage plus proche du « parlé naturel ». L’idée est de permettre à l’internaute d’énoncer sa requête comme il poserait une question naturellement.

    Le rôle de Google BERT est donc de traiter les mots en relation avec tous les autres mots d’une phrase, plutôt que un par un. Google cherche à améliorer significativement la compréhension des requêtes et plus précisément les requêtes les plus longues en utilisant de nombreux mots dont les prépositions. L’algorithme devrait uniquement toucher 10% des recherches environ, la majorité de celles-ci étant souvent constituées de mots-clés.

    Par exemple, dans le cas de la requête « Faut-il un visa pour voyager du Brésil vers les Etats-Unis », le mot « vers » est désormais pris en compte. L’algorithme comprendra ainsi que la question porte sur un voyage à destination des Etats-Unis, et non l’inverse.

    L’amélioration de la recherche vocale

    Google met l’accent sur la recherche vocale et souhaite répondre aux besoins des enceintes connectées comme Google Home, désormais achetées par un français sur dix.

    Aujourd’hui, de plus en plus de requêtes sont donc formulées à l’oral, et cette proportion devrait continuer à augmenter ces prochaines années. Celles-ci ont la particularité d’être plus longues que celles écrites ; la compréhension de leur aspect naturel est donc plus complexe. BERT est développé dans ce sens, le vocal étant l’un des axes forts de Recherche & Développement chez Google ces dernières années.

    L’impact de BERT sur le SEO

    Souvenez-vous des mises à jour Pingouin ou Panda et de leurs conséquences sur le référencement de vos sites ! Et bien, BERT reste en cohérence avec les besoins de l’internaute et révolutionne davantage Google et son moteur que le SEO. De plus, si vous avez bien lu l’article, vous savez que 90% des requêtes ne sont pas concernées. 

    Toutefois, l’impact de BERT devrait être fort. L’intégration de ce type de mise à jour dans les algorithmes de Google devrait faire perdre en efficacité aux techniques artificielles au profit de contenus bien pensés, bien écrits et répondant aux besoins des internautes. Il n’est donc pas nécessaire de modifier des contenus s’ils sont déjà de qualité et optimisés.

    Vous devriez alors continuer de rédiger et concevoir des contenus précis, hiérarchisés et faciles à lire en pensant d’abord aux intentions des internautes avant celles du robot de Google. Privilégiez également des contenus longs avec des données pertinentes car là encore la notion de pertinence est au cœur des préoccupations du moteur.

    En conclusion, BERT a pour objectif de mieux comprendre, analyser et identifier de longues requêtes et leur contexte. Il a pour rôle de cerner le mieux possible les intentions de recherche des internautes, il faut donc répondre à leurs attentes avec des contenus des plus efficaces.
    Si vous souhaitez être accompagné dans l’optimisation de ces contenus, n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts.

     

    Les experts de cet article :

    Elise Bleu Ebene

    Elise Rocchesani
    Digital Manager
    Bleu Ebène

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bleu ebene blanc

    Collectif d'indépendants dédié à la communication d'entreprise

    WEB | GRAPHIC | PRINT

     

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à notre newsletter

    Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.